Hidden Fences_Genevieve Gaignard_Shulamit Nazarian

ARTIST TALK : GENEVIEVE GAIGNARD

Date/Heure
Date(s) - Mar 14
19:00 - 21:00


ARTIST TALK * : GENEVIEVE GAIGNARD
HIDDEN FENCES
ENTRETIEN AVEC AMI BARAK, COMMISSAIRE ET HISTORIEN DE L’ART

Ouverture des portes à 18 H.
Gratuit / Inscription obligatoire

En partenariat avec la galerie Praz Delavallade, le Mona Bismarck American Center accueillera un artist talk exceptionnel avec l’artiste Genevieve Gaignard le mercredi 14 mars. Elle sera en conversation avec le commissaire et historien de l’art Ami Barak.

Née et élevée dans le Massachusetts d’une mère blanche et d’un père noir, Genevieve Gaignard a grandi entre deux cultures. Alors qu’elle était inscrite au Massachusetts College of Art et Design, elle a expérimenté avec la photographie et le collage, en étudiant la dynamique raciale à travers des environnements composés et des personnages fictifs. Après avoir obtenu son diplôme du Massachusetts College of Art en 2007, elle a été acceptée au prestigieux programme de Master of Fine Arts de l’Université de Yale. Au cours des deux années qui suivirent, Genevieve Gaignard continua d’explorer les notions d’identité à travers l’autoportrait photographique fictionnel, la vidéo, la sculpture et les installations.
Influencé par la musique émouvante de Billy Stewart (un chanteur et pianiste de Caroline du Nord dans les années 60), l’esthétique kitsch de John Waters et l’artifice provocateur de la culture drag, l’artiste utilise une sensibilité pop pour créer des récits visuels dynamiques. Elle y mêle humour, personnalité et culture populaire afin de montrer un mélange de réalités contrastées. Genevieve Gaignard positionne son propre corps féminin comme territoire principal de ses explorations et met ainsi les spectateurs au défi de naviguer dans la puissance et les angoisses de l’identité intersectionnelle.
L’artiste utilise la culture des médias sociaux pour mettre en scène ses photographies, se transformant en divers archétypes de femmes. Son travail est souvent présenté dans des installations de campement ; des environnements chargés d’objets et de signifiants qui expriment une représentation intime de la race et du genre.

«L’art est un outil puissant pour le changement social», confirme Genevieve Gaignard, même si elle souhaiterait que l’art ne soit pas l’unique ressort de compréhension de la vies des noir.e.s. Ce n’est pas la réalité dans laquelle nous vivons dit-elle : « J’espère créer un langage visuel à la fois accessible et impitoyable pour articuler l’importance de l’identité noire. Avec ma peau claire vient un privilège et je me suis engagé à ne pas devenir complaisante avec ce privilège ».


Ami Barak est un commissaire d’exposition et critique d’art résidant actuellement à Paris. Il a été directeur de la FRAC Languedoc-Roussillon ainsi que de l’association internationale des curateurs d’art contemporain – IKT. Jusqu’en 2008, il dirigeait le département d’art visuel du Conseil de la Ville de Paris. Dans le cadre de cette fonction, il a été coordinateur et directeur artistique des éditions 2003 et 2004 de la Nuit Blanche, et a initié le programme de commission publique Art for the Tram. Au cours des 20 dernières années, il a commissionné de nombreuses expositions d’envergure internationale. Parmi ses projets récents, on peut citer Art for the World [the Expo] : the City of Forking Paths. Il s’agit du projet de sculpture de l’Expo Boulevard à la World Expo Shanghai 2010, révélant vingt sculptures monumentales en provenance de Chine et d’ailleurs.
Ami Barak est actuellement maître de conférence à Paris I Panthéon-Sorbonne, conseiller artistique, ainsi que collaborateur permanent du magazine IDEA arts+society.

Cet Artist talk sera l’événement de lancement de sa première exposition à Paris, Hidden Fences, du 17 mars au 28 avril 2018 à la galerie Praz Delavallade.

* L’événement sera en anglais sans traduction.

En partenariat avec

praz